Perdrix Grise

lundi 20 septembre 2021
par  Patrick MAGNE
popularité : 50%

RETOUR A LA LISTE

Type :
Galliformes, Phasianidae
Nom :

Perdrix grise

Sex :
nom Scientifique :
Perdix perdix
Chassable :
nuisible :
NON
longevite :
La longévité, ou durée de vie, de la perdrix grise est d’environ 6-8 ans


La perdrix grise est un oiseau de l’ordre des galliformes, de la famille des phasianidés.
Elle est considérée comme chassable (gibier) dans certains pays, mais a depuis une cinquantaine d’années fortement régressé, et même disparu d’une partie importante de son aire naturelle de répartition.
Taille : oiseau à la silhouette arrondie, à queue et ailes courtes. Il pèse adulte 350 à 400 grammes, pour une taille de 28 à 32 cm de long. Le bec est court et clair, arrondi et pointant légèrement vers le bas.
La tête est ronde. L’œil est foncé à la paupière inférieure ornée de rouge.
Couleur : gris bleuté, ocrée à brunâtre sur les ailes et les côtés de la tête, rectrices de couleur châtain, sous-caudales blanchâtres, flancs et poitrine gris, ventre blanc, généralement marqué d’une forme de fer à cheval brun-rouille chez les mâles et chez un grand nombre de femelles (le "fer à cheval" est plus petit et moins marqué chez la femelle). Les pattes et leurs doigts sont jaunâtres chez le jeune et gris-bleu chez l’adulte.
En période nuptiale, la couleur de la tête vire à l’orangé. Le cou et le haut du torse se parent de fines rayures alternant le gris et le gris clair. Les flancs se rayent de châtain et blanc.

Le duvet du poussin est gris sur le dessous et gris jaunâtre sur le dessus. Le juvénile a un plumage plus terne que l’adulte, brun jaunâtre et le bec foncé (et plus long ; adapté au régime insectivore) que celui de l’adulte.

La seule différence constante entre les sexes est ce qu’on appelle "le fer à cheval", tache rouille à deux barres transversales visible sur la poitrine du mâle. Cette tache est beaucoup moins marquée, voire quasiment insignifiante, chez la femelle. Ces taches ne sont présentes qu’après environ 16 semaines, après la mue donnant le plumage adulte. La seule façon de s’assurer du sexe est la présence de la croix de Lorraine située sur le plumage de l’aile des oiseaux. Le sujet est un mâle quand une simple barre verticale est présente. Il s’agit en revanche d’une femelle quand une barre verticale et une ou deux barres horizontales sont présentes. Ce sexage par la plume ne peut être effectué qu’à l’âge adulte.


PHOTOS D’EMPREINTES DIVERS ET VARIÉES

PHOTOS D’IDENTIFICATION DIVERS ET VARIÉES





Milieux ouverts de la montagne (2 500 m) jusqu’aux plaines cultivées (céréales, betterave, pomme de terre), ou zone bocagère et de bosquets. Elle semble fuir les zones humides et la forêt dense. Par rapport à d’autres perdrix, même si elle voisine volontiers avec la perdrix rouge, elle semble préférer les climats plus frais que ceux de la zone méditerranéenne ou pyrénéenne où on ne la trouve qu’en montagne.


Les vols sont généralement courts. Les battements d’ailes sont bruyants, mais interrompus de vols planés. La perdrix grise peut décontenancer ses prédateurs par de brusques plongées vers le sol ou des virevoltes et virages sur l’aile.



MALADIES PARASITAIRES : Coccidiose, Aspergillose, Histomonose, Trichomonose, Poltparasitisme.
MALADIES BACTERIENNES : Pasteurellose, Colibacillose, Entérotoxémie, Salmonellose, Septicémie, Yersiniose.

Certains grains enrobés de pesticides peuvent aussi empoisonner les adultes, qui sont dans les zones cultivées très exposés (directement ou indirectement) à divers cocktails de pesticides.
Certains de ces pesticides affectent la santé des reproducteurs, voire leur santé reproductive et se montrent toxiques pour l’embryon quand ils sont expérimentalement injectés dans l’œuf



Elle vit en couple ou trio de la fin d’hiver au printemps ou le reste de l’année en bandes dites "compagnies". Les compagnies rassemblent une ou quelques familles (adultes et jeunes et adultes sans jeunes).
C’est une espèce légèrement lucifuge, qui semble s’activer les jours nuageux et qui se nourrit le plus à l’aube et au crépuscule.

Quand on les dérange, comme la plupart des oiseaux de ce type, les perdrix se sauvent en courant tout en lançant des regards vers la source de danger et/ou après s’être cachées s’envolent brutalement sur une courte distance avec un cri d’alarme : "rick rick rick".



L’adulte est souvent réputé granivore (et les chasseurs les alimentent avec des agrainoirs), mais dans la nature, ils seraient plutôt omnivores, consommant aussi des végétaux (dont de petits fruits et baies), et de petits animaux (vers, invertébrés divers). Seuls les poussins sont nettement insectivores. Les 10 premiers jours de vie, les jeunes ne peuvent chasser seuls les insectes. Les parents les nourrissent d’invertébrés durant deux à trois semaines, puis les conduiront vers les champs de céréales ou vers d’autres graminées dans la montagne, sous les haies, etc., où ils sont susceptibles de fouiller le milieu pour y trouver des insectes et d’autres aliments. Si l’espèce a pu parfois être considérée comme "nuisible" en raison des grains qu’elle peut consommer, les jeunes jouent un rôle utile en débarrassant les champs des insectes. Un grand nombre des jeunes mourront avant de pouvoir se reproduire, victimes de leurs prédateurs naturels ou de maladie, ou empoisonnés par les pesticides (ou faute d’insectes à manger en quantité suffisante).



Après une parade nuptiale et un accouplement, la femelle pond 15 œufs en moyenne (10 à 20) en mai. Les œufs (brun verdâtre/olivâtre) sont pondus sur plusieurs jours.
La femelle les couve durant 21 à 26 jours, seule. Si elle quitte le nid, elle recouvre partiellement les œufs de plantes ou feuilles mortes. Après l’éclosion (en juin ou début juillet), les poussins sont nourris d’insectes par les deux parents puis peu à peu de graines qu’ils apprennent ensuite à trouver seuls.
Les poussins savent effectuer de très petits vols dès 10 à 12 jours d’âge, puis des vols normaux à 16-20 jours.

Bibliographie :
OFB Office Française de la Biodiversité
SAGIR
Guide des oiseaux d’Europe. Delachaux & Niestlé
Les oiseaux d’Europe . Lars Jonsson. Nathan
La Faune de France. Nathan
Guide encyclopédique des oiseaux. Nathan
Oiseaux.net


Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 24 septembre 2021

Publication

31 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
1 Auteur

Visites

0 aujourd’hui
2 hier
147 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté